image_pdfimage_print

Avec Matthias Billard pour la FWB

Le BIJ, LOJIQ  et l’OFQJ-France  s’associent pour la mise en place d’une résidence virtuelle de création en chanson francophone, du 2 au 6 novembre, aux côtés de 3 festivals partenaires : Coup  de coeur francophone, FrancoFaune et les Francofolies  de la RochelleL’auteur-compositeur-interprète  Matthias Billard y représente la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Une résidence virtuelle de création inédite

Permettre à de  jeunes artistes des 3 territoires de réaliser une œuvre collective, dans un contexte de mobilité internationale limitée, c’est l’objectif principal de ce projet-pilote. Depuis mars 2020, nos agences imaginent de nouvelles manières d’entretenir le lien et stimuler les perspectives de collaboration.

Avec la complicité  de FrancoFaune, le BIJ a sélectionné le jeune bruxellois Matthias Billard pour participer à cet échange, aux côtés de Michaëlle Richer pour le Québec et Johnny Jane pour la France.

Temps de rencontres avec les partenaires, choix d’une thématique, ateliers (d’écriture avec Ignatus, de création musicale avec Gil Mortio), discussions en trio ont rythmé leur semaine de création.

En parallèle,  trois vidéastes ont été sélectionnés pour accompagner ce processus et concevoir un format de capsule vidéo commun, tourné sur chacun des territoires.

Initialement  prévus pour une sortie conjointe le 17 novembre, les enregistrements en studio belge et français ont dû être décalés à cause d’un nouveau confinement dans chacun des territoires. Une adaptabilité qui permet finalement de mettre des coups de projecteurs sur cette résidence durant toute une saison, avec une sortie française en décembre et une sortie belge en janvier, mais aussi un retour sur expérience en mars durant la Semaine de la Francophonie.

Une thématique : Essentiel

La séance d’ouverture de la résidence a permis de jeter les bases de ce travail en équipe, en abordant toute une série de préoccupations (individuelles, collectives, personnelles, professionnelles…) propres à ce contexte de distanciation physique, d’annulation des spectacles, de cessation de diverses activités.

“Dans des moments de privation, que nous reste-t-il et que nous manque-t-il ? Autant la notion d’essentiel est subjective, autant elle renvoie à des émotions et des états connus par tous. Qu’est-ce qui nous est essentiel, et qu’est-ce qui nous fait essentiels ?

Et qu’est-ce qu’une chanson au fond ? Des mots simples, quelques accords, pour traduire des sentiments essentiels et universels ? Une voix qui fait remonter du fond des âges l’expérience commune d’être au monde et d’être humain ?”

Avec…

Auteur-rice-s compositeur-rice-s interprètes

  • En 2015, Michaëlle Richer participe à la finale nationale de Cégeps en spectacle, puis diplôme de l’École nationale de la chanson de Granby en 2016. S’ensuivent plusieurs spectacles et un premier mini-album en octobre 2019, Fâcheuse tendance. L’artiste y propose un premier vaporeux, sombre, enivrant. Réalisé par Blaise Borboën-Léonard (fidèle acolyte de Lydia Képinski), ce premier EP dévoile une Michaëlle Richer à la voix douce et à la poésie percutante, parfois poignante. Bandcamp – Facebook
  • À tout juste 21 ans, Johnny Jane nous berce brutalement avec son énergie particulière dans une atmosphère intimiste. En duo avec son piano, il nous raconte des histoires parfois romantiques, parfois pathétiques, entre rêve et réalité. Il est audacieux, généreux, et on le comprend que trop souvent,  c’est pour ça qu’il nous touche. Il oscille entre deux univers : celui de la chanson française avec pour influences principales Gainsbourg et Barbara, mais aussi celui de la scène urbaine actuelle. Un mélange surprenant qui se joint aux sonorités sombres et  singulières du jeune artiste, qui nous offre une grande sincérité à travers son premier EP Au pire c’est rien. Plateformes  musicales Facebook
  • À mi-voix entre la chanson et le cinéma, Matthias Billard tisse une musique électronique envoûtante et atmosphérique, qui puise ses sonorités dans les archives de films et les mélodies répétitives. On entre dans ses chansons à pas feutrés, comme dans des tableaux miniatures où chaque détail, chaque motif, chaque point d’ombre et de lumière compte et révèle discrètement son élégante gravité… Le premier album Hiver(s), rythmé par de précieux alliés (Nicolas Lefèvre, Sarah Thery, Mathias Bressan, Eve Duchemin) est sorti à l’automne 2019. BandcampFacebook

Vidéastes

  • Depuis 2013, Jean-Philippe Sansfaçon aide les auteurs/compositeurs/interprètes à créer une image qui est en complémentarité et harmonie avec leur univers musical. Que ce soit au niveau d’une vidéo promotionnelle, une photo de presse, de spectacle ou de cover d’album, il s’assure qu’il y ait une cohérence visuelle forte. Avec la montée des réseaux sociaux et le bombardement d’images que cela implique, il souhaite avec les artistes rejoindre de manière honnête les auditeurs cibles de leurs musiques en créant un univers visuel adapté et unique. Site – Facebook
  • La Sale Affaire (Marie-Laure Blancho et Paul Combaluzier), c’est des talents mêlés de production et post production image, de photographie et de développement de concept, mis en collectif pour réaliser pleins de trucs. Elle aime penser la direction artistique de projets musicaux à travers clips et photographies, tout comme elle aime réaliser des publicités quand on lui demande. Instagram – Vimeo
  • Vidéaste autodidacte depuis 2015 et danseur professionnel issu de la culture hip hop, Davide Zazzera développe son œil artiste à travers sa sensibilité et son rapport aux mouvements. Il se spécialise en récapitulatif d’événements ce qui l’amène à travailler pour des labels tels que Redbull, Battle of the year… Fort de sa créativité, il aime être à la direction artistique et allie projet personnel axé principalement sur du corpo à des projets sur demande. FacebookInstagram

Offices de mobilité jeunesse 

  • LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec – est le regroupement de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) et de l’Office Québec monde pour la jeunesse (OQMJ). Ces derniers accompagnent et soutiennent annuellement plus de 5 000 Québécoises et Québécois de 18 à 35 ans engagés dans une démarche de perfectionnement personnel et professionnel par une expérience de mobilité enrichissante et formatrice à l’international, au Québec et dans les provinces canadiennes. LOJIQ contribue également à accueillir près de 3 000 jeunes adultes étrangers au Québec. LOJIQ relève de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie. Site – Facebook
  • L’OFQJ – Office franco-québécois pour la jeunesse – organisme bi gouvernemental implanté en France et au Québec, agit depuis 50 ans comme initiateur et accompagnateur de projets de mobilité des jeunes adultes de 18 à 35 ans, sur les enjeux d’actualité ou sur les priorités politiques des deux Gouvernements. Depuis 1968, 150 000 jeunes de 18 à 35 ans des deux côtés de l’Atlantique ont été accompagnés et soutenus financièrement pour la mise en œuvre de projets professionnels ou citoyens (stage, études, emploi temporaire, volontariat, participation à un événement économique, social ou culturel, mission commerciale…).  Site  – Facebook
  • Le BIJ – Bureau International Jeunesse – est un service de Wallonie-Bruxelles International cogéré par la Fédération Wallonie-Bruxelles et mis en place pour gérer des programmes internationaux destinés aux jeunes de Wallonie et de Bruxelles en dehors du cadre scolaire. Chaque année, c’est plus de 5 000 jeunes adultes qui bénéficient de ces financements. Le BIJ offre un accompagnement spécialisé aux jeunes et aux relais du secteur jeunesse pour les aider à mettre en place des projets internationaux de qualité. Site – Facebook

Partenaires artistiques

  • Fondé à Montréal en 1987, Coup de cœur francophone est un festival dédié à la découverte et à la circulation de la chanson dans ses multiples expressions. Présenté chaque année en novembre à Montréal ainsi que dans près de 45 villes canadiennes, il réunit des artistes de la scène nationale et internationale s’inscrivant dans une programmation principalement axée sur l’émergence, l’audace et la création. En 1995, Coup de cœur francophone crée son volet « festival itinérant » en mettant en place le Réseau pancanadien, qui regroupe aujourd’hui dix partenaires actifs au cœur des communautés francophones. Survolant six fuseaux horaires, l’événement présente chaque année environ deux cents spectacles de l’Atlantique au Pacifique. Le Réseau pancanadien vise à offrir une vitrine à la création francophone et à faciliter la circulation des artistes, dont plusieurs sont issus de communautés francophones en situation minoritaire. De plus, il permet aux communautés d’avoir accès à une programmation diversifiée offrant une large place aux nouvelles tendances. Coup de cœur francophone, c’est un festival comme nul autre en son genre, qui a su prendre le large afin de faire naviguer la chanson au fil des courants de la francophonie canadienne et internationale. Site – Facebook
  • Les Francofolies de La Rochelle ont toujours eu pour vocation de prendre une part active au développement et à la diffusion de jeunes artistes. Depuis plus de 20 ans, le Chantier des Francos a ainsi pour mission de découvrir et d’encourager ces nouvelles voix de la scène française, en les accompagnant au démarrage de leur carrière. Coaching scénique, coaching vocal et corporel, découverte des acteurs de la filière musicale… Le Chantier propose un accompagnement professionnel complet, bienveillant, adapté et respectueux des orientations esthétiques des artistes. Christine & The Queens, Cali, Bigflo & Oli, Zaz, Juliette Armanet, Georgio, Ben Mazué… tous ont fait leurs premières armes au Chantier des Francos, avant de connaître la reconnaissance et le succès. Site – Facebook
  • Quand la musique francophone se réinvente. Quand elle s’offre une nouvelle jeunesse dans une programmation actuelle et surprenante. FrancoFaune, c’est 10 jours de musique en français. Une quarantaine de concerts, dans plus de 15 lieux bruxellois, au mois d’octobre. FrancoFaune est aussi une structure d’accompagnement d’artistes. Chaque année, le Festival se change en Parcours et accompagne trois groupes belges via des résidences de coaching scénique, musical, vocal, et autres outils permettant de nourrir et façonner leur projet artistique. Du côté des professionnels, FrancoFaune s’est positionné comme la principale plateforme de découverte d’artistes de la scène francophone belge. D’année en année, FrancoFaune accueille de plus en plus de professionnels du secteur durant le festival (notamment grâce au soutien de Wallonie-Bruxelles Musique et de Musicaction, son homologue canadien). Site – Facebook