image_pdfimage_print

Projet Entrechok à Paris

Erdman est parti à Paris dans le cadre du programme Entrechok du BIJ pour développer son projet combinant musique, valeurs sociales et style de vie . Le récit de cette expérience.

erdmanHistorique du projet

Mon plus grand rêve a toujours été de vivre d’une de mes passions, idéalement en tant qu’entrepreneur. Pour y arriver, je me devais d’acquérir non seulement des compétences nécessaires à la gestion d’entreprise, mais également une expérience dans le milieu que je ciblerais.

C’est donc en Sciences économiques et de Gestion que j’ai commencé mon cursus supérieur aux facultés universitaires de Saint Louis à Bruxelles après y avoir brillamment réussi mon examen d’entrée. Mais à cette époque, je traversais une période assez difficile entre soucis financiers et personnels, ce qui m’a contraint à interrompre mes études au bout de trois ans. Dans de pareilles circonstances, certains s’accrochent à leurs rêves avec la conviction que demain sera meilleur, ce fût mon cas…

Par la suite, j’ai eu de l’opportunité d’aller travailler à Paris en tant que manager d’artistes dans un studio d’enregistrement professionnel qui faisait également office de label indépendant. C’était le début d’un rêve, l’occasion de me familiariser avec l’industrie du disque, de réseauter, d’apprendre et comprendre le milieu. En plus de mes activités professionnelles, j’avais entamé une formation de deux ans en « Gestion d’entreprise ». C’est au cours de cette expérience que j’ai eu l’occasion de constater des besoins à satisfaire en termes de communication et marketing pour les artistes indépendants, c’est de là que nait l’idée initiale du projet JMH.

Préparation du projet

Pour mieux préparer mon projet, j’ai fait le choix de retourner en Belgique, trouver un job qui me permettrait de financer en partie mon projet et surtout continuer à me former (Webdesign, Anglais, Marketing, réalisation et montage vidéo, photographie numérique…). Après trois ans de formations, je passais donc la phase d’étude du marché et réseautage dans les pays cibles. Mais comment y parvenir avec un budget limité ?

Après plusieurs recherches, j’ai découvert le BIJ et son programme Entrechok qui soutient financièrement les jeunes porteurs de projet entrepreneurial en phase de développement ou de promotion de leurs activités à l’étranger, ce qui correspondait exactement à ce dont j’avais besoin. Le soutien du BIJ à travers son programme Entrechok m’a permis de me rendre à Paris pour une période de deux semaines et ce qui en a suivi a été très déterminant pour le développement de mon projet.

Retombées et concrétisation du projet

Sur le plan professionnel, mon séjour à Paris m’a permis de créer des partenariats avec des réalisateurs vidéo et organisateurs d’évènements, visiter des studios d’enregistrement, rencontrer des artistes pour leur présenter mon projet…Ces échanges m’ont permis de confirmer le potentiel du projet, de redéfinir les services à proposer mais surtout de réaliser qu’il serait difficilement viable d’un point de vue financier. Je me devais de revoir ma stratégie pour être le plus réaliste possible. A mon retour en Belgique, j’ai donc pris contact auprès d’un guichet d’économie locale (GEL) qui m’a assisté pendant plusieurs mois dans la redéfinition de ma stratégie marketing et rédaction du plan financier. Quelques mois plus tard, mon projet était plus professionnel que jamais, ce qui m’a valu d’être sélectionné pour participer à des programmes d’échanges pour jeunes entrepreneurs organisés par la Commission européenne au Brésil et à Barcelone (où je suis actuellement pour une période de trois mois). De ces expériences dans d’autres cultures m’est venue l’idée d’intégrer l’aspect socio-culturel dans mon projet JMH GROUP qui, aujourd’hui, est divisé en trois parties :

  • Just Make Hit: l’entreprise spécialisée dans la communication numérique, marketing et audiovisuel en musique urbaine. Outre la promotion des projets des jeunes artistes, nous définissons avec eux une stratégie marketing leur permettant de valoriser leur image d’artistes et ainsi attirer des sponsors.
  • Just Make it Happen: l’association à but non lucratif ayant pour objectif de promouvoir la diversité culturelle et encourager les jeunes à entreprendre à travers différents programmes socioculturels.
  • JMH Clothing: marque de vêtements de mode urbaine qui reflète la philosophie transmise par l’association, en s’adressant à un public jeune et urbain. Son concept artistique repose donc sur le mélange de styles, avec des visuels et citations qui transmettent un message positif.

Grâce à ces différents voyages, j’ai pu créer de nouvelles collaborations et opportunités d’affaires : je travaille actuellement, avec des partenaires brésiliens, sur un projet de production audiovisuelle d’un programme socioculturel qui sera diffusé sur nos médias web dans un premier temps. L’un des objectifs principaux de ce programme est de promouvoir la diversité culturelle, permettre aux jeunes de partager leur culture et apprendre de celles des autres à travers diverses activités issues de la culture urbaine, notamment la musique, la danse, la mode, l’art…

Je suis également entrain de développer le concept artistique de la marque de vêtement JMH Clothing en collaboration avec de jeunes graphistes venant d’Europe et l’Afrique. Le concept repose sur le mélange de styles (cultures), avec des visuels et citations qui transmettent un message positif aux jeunes. En outre, collaborer avec de jeunes créateurs leur offre ainsi l’opportunité d’acquérir de l’expérience dans le milieu de la mode et surtout de tirer profit de leur potentiel.

Sur le plan personnel, j’ai beaucoup appris d’autres cultures. D’un continent à l’autre, d’un pays à l’autre, et souvent même d’une ville à l’autre les réalités peuvent être totalement différentes, il faut donc être capable de s’adapter, de comprendre et ensuite d’apprendre des autres. Etre confronté à certains défis, à d’autres réalités culturelles m’a également beaucoup apporté et contribué à mon développement personnel.

En bref, préparer ce projet a été l’expérience la plus enrichissante et productive que j’ai eue à ce jour.

Erdman Doumbè