image_pdfimage_print

Témoignage d’une Initiative Jeunes transnationale

Florian et quelques jeunes (voir https://www.facebook.com/Euryfa/et http://euryfa.eu/a démarré en juin 2019 un projet d’Initiative Transnationale de jeunes en Europe pour une agriculture et des systèmes alimentaires plus durables pour leur futur. Le projet se termine fin août 2020.

Mise en oeuvre du projet

Nous avons pu faire notre meeting transnational fin février, avant que le coronavirus ne bloque les activités. Notre rencontre avait pour but de démarrer des projets, ce que nous faisons à l’heure actuelle :

  • CAP for Future : Bring a youth voice for a more sustainable CAP. We will contact youth organisations who work on climate issues and propose them to enter in action for making lobby to local and European deciders.
  • Crossborder Magazine : This magazine will contribute to the dissemination of an updated image of European agriculture and food systems, on its way to achieve sustainability.
  • Match Making : To favours links between initiatives/organisations working on sustainable farming and food systems, enhancing ideas/experience exchanges.

Ces projets ne sont pour le moment pas vraiment impactés par le confinement. Ce sont des projets à envergure européenne donc les contacts se font par skype.

Concernant la crise du Coronavirus, nous avons fait un listing des plateformes qui se sont créées dans le but de mettre en lien les agriculteurs qui avaient besoins de main d’œuvre et des citoyens confinés qui avaient du temps et désireux de travailler dans les champs.
Nous avons complété cette liste sur notre page facebook :

Il n’y avait encore rien de mis en place en Wallonie. Nous avons donc pris nos contacts auprès de certains maraichers et agriculteurs, de BioWallonie et de la Fédération Wallonne de l’Horticulture (FWH). Nous leur avons proposé de collaborer pour mettre une plateforme sur pied. La FWH a tout de même pris l’initiative de commencer à trouver des citoyens par un contact par mail en attendant que la plateforme jobs easy-agri ne soit dédiée pour ces échanges. Initiée par le collège des producteurs et en partenariat avec FUGEA, FWH, FWA, BAUERNBUND et l’UNAB. (https://jobs.easy-agri.com/)

C’était intéressant de voir dans les mails de retours qu’on a eu, qu’une autre personne avait également proposé ses services pour la création d’une plateforme.

3 éléments positifs de cette expérience

  • Nos membres ont actuellement, pour la plus part, plus de temps pour développer nos projets.
  • Un de nos objectifs est de faire de la sensibilisation aux gens concernant leur style alimentaire. La crise du coronavirus a un peu chamboulé les habitudes des gens et le confinement leur a permis de prendre du temps pour plus cuisiner. Aussi, d’aller se fournir chez des producteurs locaux, chercher la qualité.
  • La paralysie des activités économiques liée au confinement nous a tous rappelé ce que sont nos besoins essentiels, la base : se nourrir, avoir un chez soi et avoir accès aux soins. Nous espérons donc que cette crise fasse réfléchir les gens sur l’importance de ces besoins de base et la menace des autres problèmes à l’échelle mondiale comme les changements climatiques. Oui, un virus a pu paralyser le système économique mondial.