Africa Web Festival

Rencontre de jeunes entrepreneurs à Abidjan

En décembre dernier, le BIJ a accompagné une délégation de jeunes entrepreneurs ou actifs dans le domaine du numérique, à Abidjan, pour une semaine de rencontres et d’échanges autour de l’Africa Web Festival.

Avec plus de 7.000 participants chaque année, l’Africa Web Festival est aujourd’hui le plus important rendez-vous de promotion du numérique en Afrique francophone. Il réunit entrepreneurs, organisations, partenaires institutionnels et grand public. C’est une occasion unique de découvrir les tendances du numérique, étendre son réseau et réfléchir au mieux vivre ensemble par l’innovation, la créativité et l’entrepreneuriat.

L’Africa Web Festival s’inscrit dans le cadre plus large du Parcours Numérique Francophone. Ce dernier réunit 40 jeunes entrepreneurs et innovateurs francophones, de 5 continents, au fil de 4 festivals majeurs du numérique : le KIKK Festival à Namur, la Semaine Numérique de Québec, le Web2Day à Nantes et l’AWF à Abidjan.

La délégation des jeunes de Bruxelles et de Wallonie a donc eu la chance de partager cette expérience avec 3 autres délégations venues d’Afrique, de France, et du Québec et d’échanger autour de leurs cultures, pratiques et valeurs diverses.

Au-delà des conférences et des ateliers organisés par le festival, ce fut aussi l’occasion pour les jeunes de découvrir les réalités ivoiriennes en rencontrant des acteurs locaux comme Jokkolabs (espace de co-working et de réseautage pour les jeunes entrepreneurs), l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire (déjà plus de 10.000 étudiants à distance) ou encore plusieurs créateurs de start-up ivoiriennes, soucieux notamment de la cohésion sociale en Afrique de l’Ouest.

Laurent, un des participants belge témoigne : « les rencontres organisées en amont du festival m’ont permis de découvrir les opportunités qu’offrent les avancées technologiques en Afrique, de comprendre les réels besoins de financement des start-up et l’impact de celles-ci d’un point de vue social et sociétal mais aussi de développer mes compétences de facilitateur dans un groupe ». « J’ai déjà communiqué avec ma boîte et mes clients ayant un pied en Afrique une liste des partenaires potentiels rencontrés formellement et informellement lors de ce festival ».




Parcours Numérique Francophone

Quatre événements majeurs en FWB, au Québec, en Afrique et en France

« Le Parcours Numérique Francophone œuvre pour une jeunesse connectée en renforçant la coopération des jeunes de l’espace francophone dans les domaines du numérique ».

Concrètement, le Parcours Numérique Francophone réunit 40 jeunes entrepreneurs et innovateurs francophones, de 5 continents, au fil de 4 festivals majeurs du numérique : le KIKK Festival à Namur, la Semaine Numérique de Québec, l’Africa Web Festival d’Abidjan et le Web2Day de Nantes.

Ce parcours a été initié par le Bureau International Jeunesse (BIJ), les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), l’Office franco-québecois pour la jeunesse (OFQJ) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Impliqués depuis 10 ans dans le champ de l’entreprenariat des jeunes, ces partenaires ont l’ambition de créer des réseaux professionnels durables dans le domaine du numérique.

Après une phase expérimentale en 2018, cette initiative pourrait s’ouvrir à d’autres évènements numériques francophones dans le reste du monde.

http://ofqj-numerique.org/lancement-officiel-parcours-numerique-francophone/




#JJEF Les Journées des Jeunes Entrepreneurs Francophones

Les Journées des Jeunes Entrepreneurs Francophones

Les Journées des Jeunes Entrepreneurs Francophones #JJEF organisées par le Bureau International Jeunesse (BIJ) en collaboration avec l’Agence pour l’Entreprise et l’Innovation (AEI – Wallonie) et Young Entrepreneurs of Tomorrow (Région Bruxelles-Capitale) qui ont eu lieu les 24 ,25 et 26 septembre 2018 à Louvain-la-Neuve.

Dans les suites de la Grande rencontre des jeunes entrepreneurs du monde francophone à Montréal en 2017, ces Journées ont réuni une centaine de participants dont 40 participants internationaux. La délégation internationale a été constituée en partenariat avec les Offices Jeunesse Internationaux du Québec (LOJIQ), l‘Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), l’Organisation Internationale de la Francophonie(OIF). Cinq jeunes entrepreneurs marocains ont été invités dans le cadre de l’année MAROC2018 initiée par Wallonie-Bruxelles International(WBI).

Ces trois journées ont permis de susciter les échanges et les rencontres entre jeunes entrepreneurs en démarrage, d’ici et d’ailleurs.  Les participants ont développé une réflexion sur les enjeux liés à l’économie circulaire, au français dans le monde des affaires et à l’entreprenariat féminin. Cela leur a permis de s’outiller et dynamiser leurs réseaux à travers des ateliers, des visites d’entreprises et des activités de réseautage.

« Ce fut comme je l’espérais un tremplin d’énergie et de sens 😉 » Camille Duval jeune entrepreneuse Bruxelloise.

> Découvrez le rapport des #JJEF <




Forum Panafricain de la Jeun’ESS

Jeunesse d’ici et d’ailleurs, quel partenariat face au défi de la mondialisation ?

Du 15 au 21 octobre dernier deux jeunes de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont participé à la deuxième édition du forum panafricain de la jeunesse sur l’économie sociale et solidaire à Kpalimé au Togo. Ce forum initié par l’association Acteurs Pour une Économie Solidaire (APES-TOGO) a regroupé des jeunes venus des pays africains (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Togo), européens (France, Belgique) et du Canada.

L’objectif de cette grande rencontre était de rassembler les jeunes africains et du monde et de les outiller sur les valeurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), afin de les permettre de développer des projets durables et inclusifs, d’influencer les politiques et agendas pour l’ESS des pays africains et d’impacter positivement les communautés d’ici et d’ailleurs.

A travers ce forum, décliné en ateliers thématiques et pratiques sur les coopératives, l’entrepreneuriat, le numérique, l’art et la culture les jeunes ont pu s’informer, se former et faire du réseautage. Ce moment de rencontre a permis de valoriser les talents et richesses du continent africain mais aussi prendre conscience des enjeux et défis auxquels il fait face.

Et pour la suite ? Une platefrome  « African Youth’SSE Co-operation Program » va être mise en place afin de permettre créer des liens de coopération culturelle, sociale et économique entre la jeunesse africaine et le reste du monde.

http://www.essfi.coop/

 

 

 




72h de création

Performance à Erevan dans le cadre du Sommet des chefs d’État de la Francophonie

Dans le cadre de son 50ème anniversaire, l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) et le Bureau international jeunesse (BIJ) en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie ont organisé en marge du Sommet de la Francophonie, une résidence de création artistique multidisciplinaire inédite à Erevan, en Arménie.

Durant 72 heures, du 6 au 8 octobre, Wüna une graffeuse québécoise, K-Goldstein un chorégraphe français et R.O x Konoba un duo belge d’artistes du son, se sont retrouvés en résidence de création à l’Alliance Française d’Erevan pour présenter leur travail sur la grande scène du Village de la francophonie le 9 octobre à 20h05 lors de la journée Jeunesse.

Ce spectacle d’artistes francophones d’une vingtaine de minutes a résonné avec la thématique du Sommet de la Francophonie : ils ne se connaissaient pas, mais ont relevé le défi d’imaginer ensemble leur vision artistique du Vivre Ensemble.

Cette création originale, portée par l’Office franco-québécois pour la jeunesse, Les offices jeunesse internationaux du Québec et le Bureau international jeunesse de Wallonie-Bruxelles, illustre l’action et les valeurs portées par les trois offices de mobilité internationale jeunesse.

 




Formation Libres Ensemble

Trente jeunes arméniens formés à l’initiative Libres Ensemble en amont du XVII sommet de la Francophonie

Erevan, Arménie – du 27-31 août 2018

Dans le cadre du déploiement des activités en marge du XVIIème Sommet de la Francophonie, l’Organisation internationale de la Francophonie a organisé une session de formation de formateurs « Libres Ensemble » à Erevan du 27 au 31 aout 2018, en collaboration avec le Bureau International Jeunesse (BIJ) de la Fédération Wallonie Bruxelles et l’Alliance française d’Arménie.

La tenue de cette formation s’inscrit également dans un objectif global de diffusion de l’initiative Libres Ensemble en Arménie à travers des jeunes relais qui vont être formés à déployer les outils pédagogiques durant cette semaine d’apprentissage. Les autorités arméniennes ont manifesté un vif intérêt en faveur de la promotion et la diffusion de ce mouvement qui s’inscrit pleinement dans la thématique du Sommet de la Francophonie qui consiste à promouvoir le vivre-ensemble. Madame Torossyan, Directrice du département de la Politique de Jeunesse auprès du Ministère du Sport et de la Jeunesse a d’ailleurs pris part au lancement de la formation le 27 août 2018 à Erevan auprès de Madame Yotova, Directrice du Bureau régional de l’OIF pour les pays d’Europe centrale et orientale ainsi que de Madame Gharamian, directrice de l’Alliance Française d’Arménie.

Les trente jeunes qui sont formés actuellement vont être initiés à l’usage des outils pédagogiques conçus spécialement pour la campagne Libres Ensemble. Ils pourront, grâce à leur rôle de multiplicateur, les déployer auprès de leurs communautés en amont, pendant et après le XVIIème Sommet de la Francophonie. Par ailleurs ces mêmes outils seront traduits en langue arménienne afin qu’ils puissent assurer une large diffusion des valeurs de l’initiative (respect, solidarité, liberté) au plus près de la jeunesse arménienne.