No Hate: la campagne

Vivre, apprendre et agir pour les Droits de l’Homme   

Le Mouvement contre le discours de h@ine (No Hate Speech Movement) est une campagne initiée en 2013 par le secteur jeunesse du Conseil de l’Europe. Depuis bientôt 3 ans, activistes et associations mènent des actions de sensibilisation dans plus de 40 pays, et ce aussi bien en ligne qu’hors ligne. Un objectif commun : lutter contre le discours de haine et la discrimination sur Internet et impliquer les jeunes dans le respect des Droits de l’Homme en ligne.

 Pourquoi une campagne No Hate en ligne ?

Beaucoup de jeunes sont confrontés quotidiennement à des messages de haine en ligne. Certains en sont victimes et en souffrent, d’autres ne savent pas comment exprimer leur désaccord. Il est donc primordial de doter les jeunes et les organisations de jeunesse des compétences nécessaires pour reconnaître ces violations des Droits de l’Homme et agir contre celles-ci.

Le discours de haine se définit comme “toutes formes d’expression qui propagent, incitent à, promeuvent ou justifient la haine raciale, la xénophobie, l’antisémitisme ou d’autres formes de haine fondées sur l’intolérance, y compris l’intolérance qui s’exprime sous forme de nationalisme agressif et d’ethnocentrisme, de discrimination et d’hostilité à l’encontre des minorités, des immigrés et des personnes issues de l’immigration.”

Rejoindre la plate-forme d’associations et activistes

En novembre 2015, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de renforcer la campagne de lutte contre la haine en ligne et a désigné le BIJ comme coordinateur des actions menées.

Les associations concernées par la prévention, l’accompagnement des jeunes, la lutte contre les discriminations et l’aide aux victimes des messages de haine ou de cyber harcèlement sont invitées à rejoindre une plate-forme de conseils et d’actions contre le discours de haine en ligne.

L’intérêt de la plate-forme : faire part des besoins, partager des bonnes pratiques, se documenter, bénéficier des formations et d’outils pratiques, agir ensemble dans certains événements…

Des séances d’informations seront organisées début 2016 à Bruxelles, Charleroi, Liège, Louvain-la-Neuve, Namur (plus d’infos prochainement).

Rejoignez à la campagne No Hate en ligne via ce formulaire d’adhésion !

Pour plus d’infos